Noir Desir - Le vent nous portera



Je n'ai pas peur de la route
Faudra voir, faut qu'on y goute
Des méandres au creux des reins
Et tout ira bien

Le vent l'emportera

Ton message ŕ la grande ourse
Et la trajectoire de la course
A l'instantané de velours
Męme s'il ne sert ŕ rien

Le vent l'emportera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

La caresse et la mitraille
Et cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain

Le vent les portera

Génetique en bandouillčre
Des chromosomes dans l'atmosphčre
Des taxis pour les galaxies
Et mon tapis volant lui

Le vent l'emportera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

Ces parfums de nos années mortes
Ceux qui peuvent frapper ŕ ta porte
Infinité des destins
On en pose un, et qu'est-ce qu'on en retient ?

Le vent l'emportera

Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmčne au creux de mon ombre
Des poussičres de toi

Le vent l'emportera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

Comentarios

Entradas populares de este blog

Palíndromos Ganzólicos (2008) - Desertora del Gualato

Fake plastic trees - Radiohead/ La hora oscura - Eduardo Kingman

Segunda carta conyugal - Antonin Artaud / Unidad - Eduardo Kingman